Crime/Justice

Le Nouvelliste – Insécurité à Martissant, le centre de santé de Portail-Léogâne déserté


«Le personnel est parti, les patients ne fréquentent plus le centre». Ainsi se résume la situation selon la directrice médicale du centre, le Dr Quetline Accius Raphaël.

Martissant et ses zones envoisinantes sont, depuis plusieurs mois, le théâtre d’opérations des groupes rivaux qui s’affrontent semaine après semaine. Les écoles, les entreprises et même les hôpitaux en paient le prix fort.

Il n’ y a pas longtemps, a fustigé le Dr Quetline Accius Raphaël, les bandits ont pénétré dans l’enceinte du centre. Deux stagiaires étaient été blessés. Cette scène déplorable laisse, aujourd’hui encore, des séquelles à la mémoire de plus d’un.

Dans la foulée, le ministère de la Santé publique et de la Population a fait le nécessaire pour que 10 agents de la Police nationale d’Haïti soient affectés au centre. À entendre Wilson Sintyl, administrateur du centre, cette mesure n’a pas pu calmer l’ardeur des bandits.

«Il y a quelques semaines, ma voiture a été attaquée par des bandits. Plus que la sécurité du centre, c’est l’inquiétude et le stress permanents qui empêchent les employés de venir travailler», a souligné Wilson Sintyl.

Source: Le Nouvelliste

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.