Crime/Justice

Le Nouvelliste – PetroCaribe: Port-au-Prince sous tension ce dimanche


Une manifestation pour dénoncer la dilapidation des fonds du programme PetroCaribe a tourné en échauffourées ce dimanche à Port-au-Prince. Les agents de la police anti-émeutes ont fait usage de gaz lacrymogènes pour empêcher la foule (évaluée à quelques milliers de participants) de se rendre vers l’hôtel Marriott, alors que celle-ci se trouvait à proximité de la Natcom (Pont-Morin). Les manifestants ont voulu se rendre près de l’hôtel dans le but, disent-ils, d’aller chercher l’argent de Petrocaribe que l’ancien président Michel Martelly avait affirmé avoir investi dans cet établissement hôtelier.

Après l’intervention des agents du CIMO, certains manifestants, en colère, ont érigé des barricades de pneus enflammés au niveau de Lalue, alors que certains autres se sont rendus au Champ de Mars, via l’avenue Lamartinière.La circulation était impossible à Lalue, Champ de Mars et dans quelques artères de Nazon durant plus d’une heure. L’intervention des forces de l’ordre pour déblayer les rues et disperser les petits attroupements a favorisé un retour à la normale en début d’après-midi.

La marche de ce dimanche a eu plusieurs points de rassemblement à Pétion-Ville, à Delmas et au centre ville de Port-au-Prince. Beaucoup de sympathisants de l’opposition, regroupé au sein du « secteur démocratique et populaire », ont été remarqués. Le député Printemps Bélizaire, l’ancienne Ministre Marjorie Michel, Serge Jean Louis, le Secrétaire général de MOPOD étaient également présents.

Source: Le Nouvelliste

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.