Francais

Carole Démesmin pour Remplacer Max Beauvoir Comme Ati National | BRQ NOW


Carole Démesmin, de par son charisme, sa fidélité à son sacerdoce et son engagement pour épanouir la culture haïtienne, est dotée de discernement et d’intellection pour être le guide spirituel de la nation haïtienne. Elle cultive la compréhension et la philosophie requises pour rassembler la famille vodouisante autour du même potomitan. Elle exhibe de la maturité et de la spiritualité pour mobiliser les lakous et les chapelles en vue de rechercher le “vivre ensemble” tant prôné par le feu Max Gesner Beauvoir. Carole expose la dialectique pouvant convaincre toutes les religions en Haïti à s’asseoir autour de la table pour lancer des initiatives visant à sauver la patrie. Elle est armée du grand savoir pour continuer à défendre le vaudou contre les attaques, les agressions et les irritations venant de prédateurs de toutes sortes et de tous calibres.Dès son jeune âge et à un moment où le vaudou se faisait vilipender à tort ou à raison par ses propres enfants, Carole s’était dressée comme la fidèle promotrice du vaudou. Ses chansons célébrant Papa Guédé, Kouzin, Simbi, Ezuli et autres loas sont un manifeste de son amour pour ce panthéon protecteur que sa génération méprisait ou endossait avec beaucoup d’hypocrisie. Carole a donné une voix aux loas, elle a allumé des chandelles pour éclairer la voie des vodouisants et elle s’est engagée dans des débats spirituels avec des curieux, des anthropologues et des Hougans qui partagent son attachement à l’alma mater.Carole est une Manbo Assogwe. Elle a reçu son asson de Max Beauvoir qui témoignait envers elle beaucoup d’admiration. C’est cette connivence de frère et sœur en Loko qui leur ont permis de travailler ensemble pour composer et remodeler certaines cantiques et prières qui aujourd’hui gouvernent les cérémonies. Comme Max Beauvoir, Carole s’inscrit dans la lignée de ceux qui appellent à se servir du vaudou comme un outil de collaboration fraternelle pour une nouvelle Haïti. Carole veut que le Hougan ou le mambo soit un personnage de référence, un documentaliste, un conseiller, un médiateur, un modèle et un protecteur de traditions, de rituels et de cultes.

Source: | BRQ NOW

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s