Francais

«Les grottes d’Haïti, splendeurs brutes» – RFI


Si les photographies sont un point d’entrée sur ces lieux méconnus, elles permettent aussi de découvrir que ces cavernes sont loin d’être inhabitées : Haïti est en effet un pays tropical extrêmement chaud donc favorable au développement d’une faune abondante. Le spéléologue professionnel Olivier Testa a participé aux explorations et fait fréquemment des rencontres dans ces cavités : « Au niveau inférieur de la grotte Marie-Jeanne, qui est un niveau totalement isolé de l’extérieur, vit une colonie de 50 000 chauves-souris. Elles vont déverser chaque jour des kilos et des kilos de guano et dans ce guano on va trouver des araignées, comme cette grosse mygale que nous pouvons voir, qui est une des plus grosses mygales au monde. Elle est de couleur orangée avec des reflets violets et des poils, elle est absolument inoffensive, enfin sa piqûre n’est pas mortelle… » via – RFI

.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s