Francais

L’Exécutif et le Parlement se neutralisent sur un score nul – Signal FM


En 2013, l’Exécutif était responsable de la non-tenue des élections, mais en 2014, la responsabilité incombe au Sénat de la République. Voilà la « vraie réalité », clame, samedi, le député de Mirebalais/Boucan-Carré. Abel Descolines affirme que la responsabilité de l’échec est partagée entre les deux camps.Selon le parlementaire, le Sénat a cherché, en 2014,  à égaliser face à l’Exécutif qui n’avait pas organisé les scrutins en 2013. Reconnaissant qu’au regard de l’article 136 de la Constitution haïtienne de 1987, le président de la République est responsable de la bonne marche des institutions, M. Descolines se demande ce qu’il advient, aujourd’hui, de la théorie classique de la séparation des pouvoirs. Ce principe de Montesquieu a été toutefois exploité, fait remarquer l’élu de Mirebalais/Boucan-Carré, lorsque le président de la République n’avait pas fait publier la liste des membres de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif CSC/CA dans le Journal Officiel, Le Moniteur. via Signal FM

.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.