Francais

Pictures: Funérailles de Jean Claude Duvalier by Jean Marc Herve Abelard


Un citoyen français, Jacques Samyn, fait un procès pour expulser Duvalier comme immigrant illégal. En 1998, un photographe haïtien, Gérard Bloncourt, forme un comité à Paris pour obtenir le procès de Duvalier. À cette époque, le ministre de l’Intérieur français dit qu’il ne peut pas vérifier si Duvalier est encore dans le pays à cause de la mise en application de la Convention de Schengen qui abolit les frontières intérieures des pays signataires19. Cependant, l’avocat de Duvalier, Sauveur Vaisse, explique que son client est encore en France et nie avoir des difficultés financières

Le 16 janvier 2011, il embarque à bord d’un avion d’Air France et rentre en Haïti après 25 ans d’exil, en compagnie de sa femme Véronique Roy27. Il atterrit à Port-au-Prince et déclare aux journalistes qu’il revient « pour aider le peuple haïtien ». En Haïti, des experts et des militants des droits de l’Homme estiment que ce retour était en réalité lié à une loi suisse qui doit entrer en vigueur le 1er février : la loi sur la restitution des avoirs illicites28, surnommée « lex Duvalier » ou « loi Duvalier », qui inverse la charge de la preuve29,30. Celle-ci permettra à la confédération de restituer un compte bloqué de 4 millions de dollars au gouvernement d’Haïti, même sans demande officielle des autorités judiciaires de ce pays. En retournant sur l’île, Duvalier aurait souhaité démontrer que l’absence de poursuites n’était pas due à sa fuite du pays mais au fait qu’on n’y avait rien à lui reprocher et que donc ce compte bloqué lui appartenait légitimement31.

Le 18 janvier, il est interpellé dans son hôtel puis auditionné au palais de justice, avant d’être remis en liberté avec interdiction de quitter le pays32. Jean-Claude Duvalier, tenu responsable par des organisations internationales de défense des droits de l’Homme de la mort de milliers d’opposants sous sa présidence (1971-1986) est, en outre, accusé par les autorités d’Haïti de plus de 100 millions de dollars de détournements de fonds, d’abus de pouvoir, de vol et de corruption33. Après trois refus de comparaître, il se présente pour la première fois devant la cour d’appel de Port-au-Prince le 28 février 20135. En février 2014, une instruction supplémentaire est ouverte contre lui, pouvant aboutir à une mise en examen pour crimes contre l’humanité.

Jean-Claude Duvalier meurt à 63 ans, à Port-au-Prince, le 4 octobre 2014, d’une crise cardiaque35. Il ne sera donc jamais jugé36,37. Par respect pour les victimes des Duvalier, Jean-Claude Duvalier n’aura pas de funérailles nationales. via Jean Marc Herve Abelard

.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.