Crime/Justice

Dossier Aristide : Une décision Politique? – Haïti Progrès


Selon une ordonnance rendue, mardi 9 septembre 2014, par le juge instructeur Lamarre Bélizaire, l’ancien président Jean Bertrand Aristide a été assigné en résidence surveillée. Cette décision ne s’inscrit dans aucun texte de loi de la République. Cette mesure survient après l’audition du Directeur général de la Police nationale, Godson Orélus, par le juge Lamarre Bélizaire le jeudi 4 septembre 2014. Godson Orélus, avait été convoqué par le juge, afin de savoir pourquoi des semaines après la police n’avait toujours pas exécuté le mandat d’amener émis contre Jean Bertrand Aristide. Et, samedi 13 septembre 2014, aux environs de deux heures du matin les agents de sécurité USGPN de l’ex président Aristide ont été remplacés par les autorités concernées. Selon l’ordonnance du juge, l’ex président Jean Bertrand Aristide, ne pourra quitter sa résidence jusqu’à nouvel ordre et la résidence sera encerclée par des agents de l’ l’Administration pénitentiaire et par des agents de la Direction centrale de la police judiciaire DCPJ, a exigé l’ordonnance du juge Bélizaire.   Une décision Politique ? Le juge d’instruction Lamarre Bélizaire, en dépit de son pouvoir en tant que juge instructeur, ne saurait amener à prendre une telle mesure « hors la loi » sans l’aval du pouvoir. via Haïti Progrès

...

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.