Francais

Godson Aurélus et le juge Lamarre Bélizaire – Haïti Progrès


Dans un rapport en date du 2 septembre 2014 concernant l’ordonnance du juge Lamarre Bélizaire sur le dossier des frères Florestal le Réseau national de défense des droits humains RNDDH a fait savoir que cette ordonnance constitue un «avilissement pour la justice haïtienne». L’organisation a dénoncé ce qu’elle appelle le «caractère fantaisiste de cette ordonnance», intervenue le 27 août 2014, soit près de quatre ans après les faits, qui remontent au 18 octobre 2010. « Il y a lieu à suivre contre les nommés André Michel, Enold Florestal, Josué Florestal et Jeanco Honorat, pour des faits d’assassinat qui leur sont reprochés au préjudice de Frantzy Duverseau », a indiqué l’ordonnance du juge d’instruction Lamarre Bélizaire. Aucune perquisition, aucune fouille, aucune enquête de proximité, aucune analyse balistique, alors qu’une personne a été tuée par balles, n’ont été effectuées par le juge dans ce dossier, a déploré le RNDDH. Jeudi 4 septembre 2014, Godson Aurélus,  directeur général de la PNH a répondu à l’invitation du juge et à sa sortie, a fait savoir qu’il était au bureau du juge dans le but de lui fournir des explications, sur certains mandats qui n’ont pas été encore exécutés par les agents de la PNH. « J’ai répondu à la convocation du juge parce que la PNH respecte les institutions », a-t-il répondu. via: Haïti Progrès

juge-lamarre-belizaire2 .

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.