Francais

Mgr Guire Poulard lance un appel au dialogue et à l’unité et dit comprendre la position des sénateurs – Radio Television Caraibes


« Je comprends pourquoi certaines personnes n’ont pas de confiance en l’exécutif pour réaliser des élections dans le pays. Je comprends pourquoi il y a une certaine méfiance de l’un vis-à-vis de l’autre. Raison : parce qu’on ne fait que jouer au chat et à la souris», a indiqué Mgr Guire Poulard avant d’expliquer : « On a l’impression qu’il y a un marronnage qui se fait de part et d’autre dans presque tous les secteurs de la vie politique. Surtout dans les deux camps opposés.» Franc-parleur, le prélat n’y est  pas allé par quatre chemins pour dire ce qu’il pense. «  La manière dont le Conseil électoral provisoire a été formé, et plus encore la façon dont les BED et les BEC sont en train de se constituer donnent suffisamment de raisons à en douter », a-t-il estimé.Selon l’ancien évêque de Jacmel, pour avoir des élections il faut qu’il y ait une certaine garantie. « Si vous sentez que les élections seront organisées de manière frauduleuse  où chacun s’arrange pour élire ses députés, ses sénateurs, ses maires, on ne peut  organiser aucune élection dans le pays», a soutenu le prélat dans une entrevue accordée au Nouvelliste dimanche lors de la célébration des 25 ans du Foyer Maurice Sixto, à Carrefour. Plus laconique, le chef de l’archidiocèse de Port-au-Prince a déclaré « qu’il est temps de finir avec des élections malatchong. » via – Radio Television Caraibes

.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.