Francais

La loi électorale n’est pas un instrument de négociation politique, selon Desras – Signal FM


snateur_w-lambert lesfrereslambert Un sénateur proche de l’Exécutif, Wencesclas Lambert, pose un ultimatum de 15 jours au Groupe des 6 sénateurs de l’opposition pour faciliter le vote des amendements à la loi électorale, sinon le parlementaire, membre du Groupe des 5, menace de démissionner.Selon M. Lambert, la démission en bloc des 5 sénateurs  servira à donner plus de moyens au président Martelly pour l’organisation des élections. A l’expiration de cet ultimatum, si rien n’est fait, le pays connaîtra une manifestation politique, clame le sénateur du Sud-est qui croit qu’après les nombreuses concessions faites par Michel Martelly, c’est au tour du sénat d’en consentir pour désamorcer la crise.Pour sa part, le sénateur François Lucas St-Vil, pourtant proche de l’Exécutif, revendique son droit d’achever le mandat qui lui a été confié. Le parlementaire se dit prêt à prendre toutes les décisions nécessaires à l’exception de celle de démissionner. via Signal FM

edwinzennydieuseul_desra_998249570.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.