Francais

Haïti : les élections entre vouloir et pouvoir – Signal FM


simon-desras-martelly-ti-lambertMe. Reynold Georges s’est montré défavorable à la tenue du scrutin, cette année. Le colonel Himmler Rébu croit, de son coté, qu’il faut arriver aux élections, mais en évitant le piège tendu par l’article 12 de l’accord d’El Rancho.Me. Reynold Georges se dit contre l’organisation des élections, cette année, parce que pour les réaliser il nous faudra dépenser 42 millions de dollars américains. En moins d’une année, renchérit-il, il en faudra autant pour d’autres élections.  Le dirigeant de  l’Alliance pour la Libération et l’Avancement d’Haïti demande pitié pour le pays qui, dit-il, est à court de ressources financières.Par ailleurs, Me. Georges tient le pouvoir législatif pour responsable de la non-tenue des élections pour avoir failli à sa mission de contrôle de l’Exécutif. via Signal FM

.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.