Francais

“Un Carnaval pour faire danser des affamés….Quel cynisme,” Dunois Eric Cantave – Radio Television Caraibes


Le débat, tout au moins la première partie de l`édition du samedi 26 Juillet 2014 de l`émission Ranmase, était tourné autour du Carnaval des Fleurs qui doit se présenter ces dimanche, lundi et mardi à Port-au-Prince. Un événement  qui, comme on le comprend, a divisé les panelistes. Pour les défenseurs du pouvoir Tet Kale avec le sénateur Youri Latortue en tête, le carnaval fait remplir les hôtels et rentrer les touristes au pays sans parler des activités connexes qui ont des retombées évidentes pour les petites bourses. “A la veille de la première édition du Carnaval des Fleurs, j`avais eu une sérieuse discussion avec le Chef de l`Etat autour de l `opportunité de la tenue de l`événement, il m`a fait comprendre que les débours de l`Etat qui sont d`ailleurs minoritaires par rapport aux dépenses du prive ils sont dans un rapport de 15 % pour l`Etat et de 85 pour le privée cette année seront rentabilisés en ce sens que l`argent sera circulé et le petit peuple en sera un grand bénéficiaire. Et de fait, j`ai pensé à la situation de certains hôtels qui n`ont que 10 à 20% d`occupation en temps normal et qui sont, pour la plupart, obligés de fermer boutique et qui aujourd`hui, à cause du Carnaval, affichent complet les hôtels de Pétion Ville et du Cote des Arcadins “, a indiqué le conseiller spécial du président Martelly. via – Radio Television Caraibes

.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.