Sports

L’Argentine a mis le temps – Coupe du monde 2014 – Football.fr


“Ça va être la guerre”. Ces quelques mots n’étaient pas ceux d’un joueur argentin ou d’un joueur suisse, mais bien du Pape François, de nationalité argentine, qui n’hésitait pas à plaisanter avec quelques-uns de ses jeunes gardes suisses, à l’aube de ce huitième de finale très attendu entre l’Albiceleste et la Nati, mardi à São Paulo. A l’arrivée, le chef de l’église, en fan invétéré de football et fervent supporter du club de San Lorenzo, à Buenos Aires, et bien entendu de l’Argentine, a dû particulièrement goûter la victoire de son pays 1-0. Pape 1. Garde suisse pontificale 0.La tâche n’a pourtant pas été aisée pour les protégés d’Alejandro Sabella, bousculés dans le premier acte par une sélection suisse accrocheuse et dépourvue de complexe, qui s’est créée les deux plus franches occasions en première période, par l’intermédiaire de Xhaka, venu buter sur Romero malgré une position idyllique dans la zone de vérité 28e, et Drmic, dont la tentative de lob n’a pas trompé la vigilance du portier argentin 39e. L’Argentine, de son côté, ne se sera illustrée que par une frappe de Lavezzi sur les talons 29e et un tir pas assez appuyé de Di Maria 41e. via – Football.fr.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.