Culture

Haïti-culture: Michel Soukar appelle la bourgeoisie haïtienne à réussir autrement


soukarIl n’est pas surprenant qu’aucun investissement privé significatif n’ait été enregistré, en Haïti, depuis 1986, exception faite du secteur des télécommunications. Nos entrepreneurs forment moins un secteur privé qu’un secteur privatif. La bourgeoisie haïtienne est improductive. Ainsi a parlé Michel Soukar, le 3 juin, aux Editions C3, lors d’une conférence-débat sur le thème : « Les élites haïtiennes : nouveau rôle pour le 21ème siècle».L’historien croit que la démocratie politique et le progrès économique, deux aspirations fondamentales de la nation depuis 1986, sont possibles si le secteur privé assume sa part de risque en redoublant d’efforts dans des investissements objectifs de façon à briser le cercle vicieux et infernal de la criminalité et de la pauvreté. Si ladite bourgeoisie haïtienne comprend bien son rôle et ses responsabilités, elle devra renoncer à certaines traditions, poursuit l’auteur de « La prison des jours ». via Signal FM

.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.