Foreign Policy

Lettre des Mes Newton et Andre Michel à John Kerry sur l’enquête ouverte sur la gestion de Bill Clinton comme Co-Président de la CIRH


Port-au-Prince, Haïti, le 21 avril 2014

Mr. John KERRY,

Secrétaire d’Etat

2201 C Street, NW

Washington, DC 20520

Via l’Ambassade des Etats-Unis en Haïti

En ses bureaux.-

Excellence,

Les Citoyens Newton Louis ST JUSTE et André MICHEL, avocats du Barreau de Port-au-Prince, ont l’avantage de porter à votre connaissance qu’une action est dirigée contre l’ancien Président Américain William Jefferson Bill CLINTON en Haïti pour les taxes des Citoyens Américains mobilisées à travers la Commission Intérimaire pour la Reconstruction d’Haïti (CIRH) conformément à la Loi et à l’Arrêté adoptés par l’Etat Haïtien respectivement les 15 et 21 avril 2010 rendant l’Ancien Président Américain justiciable de la Justice Haïtienne.

A cet effet, en date du 14 avril 2014, une correspondance à été adressée à l’Ambassade Américaine en Haïti aux fins de demander aux ONGs Américaines ayant confié des fonds à Monsieur Bill CLINTON pour la reconstruction d’Haïti de collaborer à l’enquête en Haïti et aux Etats-Unis.

Monsieur le Secrétaire d’Etat,

Il importe également de faire remarquer que les interventions de l’Administration du Président Barack OBAMA en Haïti du 7 décembre 2010 à date réalisées par l’Ancienne Secrétaire d’Etat Hilary CLINTON, son Chef de Cabinet Cheryl MILLS, le Fonctionnaire Américain Thomas ADAMS et les Diplomates Kenneth MERTENS et Pamela WHITE créent la perception que les Valeurs qui ont hissé les Etats-Unis sur le toit du monde sont vilipendées à cause du support indéfectible à un Gouvernement emprisonnant des citoyens pour leur opinion politique, combattant les Libertés Publiques, spécialement la Liberté de la Presse et lié à la corruption, au blanchiment d’argent provenant notamment du trafic de la drogue et du kidnapping pouvant être utilisé au financement du terrorisme.

Cette situation exige de l’Administration du Président Barack OBAMA une action célère visant d’une part à faire la lumière sur la destination et l’utilisation des taxes des Citoyens Américains mobilisées pour aider le Peuple Haïtien après le séisme du 12 janvier 2012, et de l’autre, à détruire la perception selon laquelle les Etats-Unis, Peuple Moral par excellence, soutiennent un Gouvernement lié à la criminalité organisée au détriment de son propre Peuple et des Nations civilisées du monde.

Convaincus que l’Administration du Président Barack OBAMA prendra toutes les mesures admises par les Lois Américaines pour clarifier cette situation concernant les taxes des Citoyens Américains en particulier et susceptible de compromettre l’image du Peuple Américain en général, les Citoyens Haïtiens Newton Louis ST JUSTE et André MICHEL, vous prient de croire, Monsieur le Secrétaire d’Etat, en l’expression de leur plus haute considération.

Newton Louis St Juste

André Michel

via Tout HaitiNewt&Andre.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.