Francais

La police brise une manifestation anti-Martelly au Champ de Mars


Partie du Bel-Air (au nord-est de la capitale), longeant Le boulevard La Saline (à l’ouest), puis Delmas (nord-est), ensuite l’avenue Martin Luther King ou Nazon (vers l’est) pour aboutir devant les ruines du palais national (centre de la capitale), la manifestation anti-Martelly du mardi 15 avril 2014 n’a pas pu arriver à destination.

Gaz lacrymogènes, fortes détonations de balles ont servi à la police nationale d’Haïti (Pnh) pour freiner le train revendicatif près de l’ancien Ciné Théâtre Triomphe, a observé l’agence en ligne AlterPresse.

Déjà à 13:37 locales (17 :37 gmt), il a été observé plus d’une cinquantaine d’agents du Corps d’intervention et de maintien d’ordre (Cimo) formant, au niveau de la place de la Constitution, un imposant barrage pour empêcher les milliers de manifestants d’aboutir devant les ruines du palais national.

Tout au long du parcours, les protestataires n’ont pas cessé d’inviter le chef de l’Etat à mettre les clés sous la porte, ni d’associer le nom de Michel Joseph Martelly au trafic de la drogue, au kidnapping, en raison d’accointances supposées avec plusieurs de ses proches inculpés dans des situations malencontreuses, notamment le fameux Woodly Ethéart (dit Sonson La familia) ou Evinx Daniel porté disparu depuis plusieurs semaines. via  manifestation anti-Martelly

.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.