Francais

Marie-Michèle : l’exil en catastrophe – France – RFI


« Tous les jeudis, Brignol invitait les partis opposants. Et la semaine suivante, les représentants du parti au pouvoir », se souvient Marie-Michèle qui n’avait que 14 ans à l’époque du drame. « Forcément, reprend-elle, les opposants avaient beaucoup plus de choses à dire et on en a voulu à mon frère pour ça. C’était pourtant une émission équilibrée ». L’enquête va être bâclée dans un premier temps et il apparaît très vite que Marie-Michelle, son père, ses trois frères et ses deux sœurs, ne sont plus en sécurité à Petit-Goâve, ni même en Haïti, où ils veulent pourtant coûte que coûte faire éclater la vérité et traîner les coupables du meurtre devant la justice. via – RFI

.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.