Sports

City s’est sabordé – Ligue des champions – Football.fr


Décevant. Sur le papier, l’affiche entre Manchester City et Barcelone était certainement la plus belle des huitièmes de finale. Mais le spectacle a été rare à l’Etihad Stadium. La faute à Manuel Pellegrini, frileux au moment de défier le Barça. Privé d’Aguero, le technicien italien a opté pour une tactique défensive surprenante. Il a titularisé Clichy et Kolarov dans le couloir gauche, laissant Negredo seul devant avec Silva en soutien.

Bien mal lui en a pris. Avec ce dispositif, proche de celui de Laurent Blanc lors de France-Espagne en demi-finale de l’Euro 2012 (0-2), Manchester City ne s’est créé que quelques occasions. Les habituelles vagues offensives, la force des Citizens, ont disparu. Évidemment, l’absence d’Aguero a beaucoup pesé, puisque la meilleure attaque de Premier League n’a inscrit que deux buts en quatre rencontres depuis la blessure de son meilleur buteur. Mais les partenaires de Touré possèdent d’autres armes offensives dont ils se sont privés. via – Football.fr

.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.