Francais

Oui au dialogue, mais pas maintenant et pas comme cela


L’initiative d’un dialogue inter-haïtien autour de la « gouvernance » sans vider les contentieux issus des amendements à la Constitution de 1987 est un mauvais départ, laisse entendre le responsable de l\’Alliance pour la Libération et l\’Avancement d\’Haiti (ALLAH), Me. Reynold Georges.

Un faux document ne peut être à la base des démarches devant aboutir à une meilleure gouvernance, souligne Me Georges qui demande aux initiateurs du dialogue de remettre en question les amendements qui ont été effectués dans la Loi mère au mépris des prescrits constitutionnels. via Signal FM

.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.