Crime/Justice

La tête pensante du crime du 3 avril 2000…


Guy DelvaLe juge d’instruction Yvickel Dabresil parvient à la conclusion que Mirlande Libérus est l’auteure intellectuelle de l’assassinat du célèbre journaliste Jean Léopold Dominique après avoir auditionné des témoins clefs de l’affaire, souligne Guyler C. Delva.  Ces témoignages, selon lui, concordent et convergent vers une seule et même évidence : Jean-Bertrand Aristide a voulu museler Jean Léopold Dominique avant qu’il ne soit trop tard.

Donc, l’ordonnateur de l’assassinat serait protégé. L’ancien secrétaire d’Etat à la communication croit que dans une dynamique de recherche des auteurs intellectuels du crime, le Dr. Jean-Bertrand Aristide devrait être aussi auditionné. via Signal FM

.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.