Francais

Une base pour l’armée sans nom de Martelly


Quelques jours avant de quitter définitivement le sol national,  des militaires équatoriens, ont remis officiellement vendredi la base de Petite-Rivière de l’Artibonite au contingent haïtien. La livraison des projets exécutés par le corps d’ingénieurs de l’armée équatorienne a été également effectuée au cours de cette cérémonie.

Petit à petit, le nouveau corps créé par le président de la République, Michel Joseph Martelly,  force nationale de défense, se structure. Après environ quatre (4) mois de stage dans La Vallée de l’Artibonite aux côtés des soldats équatoriens, les onze (11) officiers-ingénieurs et trente (30) soldats-techniciens vont devoir assurer la relève. Comme prévu, ils seront  affectés à la vigilance environnementale,  à la protection civile, etc. Pour l’instant, ils ne porteront pas d’armes.

Le gouvernement équatorien a grandement contribué à la mise en place de cette nouvelle force. Aux écoles Eloy Alfaro et Los Vencedores de CENEPA, pendant dix mois, il a formé les officiers-ingénieurs et soldats-techniciens haïtiens. Cette aide entre dans le cadre de sa contribution à la reconstruction du pays qui a été  frappé par le séisme dévastateur de janvier 2010. via nancy roc

.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.