Francais

Restavèk: une enfance gachée | MINUSTAH


restavEntre 225 000 et 400 000 enfants subissent actuellement le phénomène de la domesticité infantile, communément appelé ‘Restavèk’, en Haïti. Généralement issus de familles pauvres, ils sont envoyés vivre en ville chez des parents ou proches dans l’espoir d’une vie meilleure, d’aller à l’école ou d’être soignés en cas de maladie.

Mais la réalité des ‘Restavèk’ est toute autre : les travaux domestiques et travail forcé, l’interdiction d’aller à l’école, et la maltraitance allant jusqu’aux violences sexuelles. Ce film de la réalisatrice haïtienne-américaine Michelle Marrion pour l’UNICEF, montre, avec tendresse, le calvaire vécu par ces petits ‘esclaves modernes’. via | MINUSTAH

.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.