Foreign Policy

Le chancelier uruguayen arrive mardi en Haïti pour exiger davantage de démocratie


\”Si des garanties pour la démocratie\” ne sont pas données, l\’Uruguay entreprendra un retrait immédiat de ses troupes de la Minustah\”, a déclaré le chancelier uruguayen.

L\’Uruguay pourrait poser des conditions pour que ses soldats restent dans la Minustah et poursuivent leur mission jusqu\’au du retrait des troupes en 2016, a-t-on également appris.

Le ministre des Affaires étrangères de l\’Uruguay passera 24 heures à Port-au-Prince.

\”Si on ne nous donne pas les garanties de démocratie alors l\’Uruguay va préparer un plan de retrait immédiat de ses troupes, le plus tôt que possible\”, a ajouté M. Almagro.

Mi-novembre, le président uruguayen José Mujica avait annoncé le retrait dans quelques jours d\’une partie du contingent uruguayen déployé en Haïti au sein de la Minustah. via nancy roc.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.