Crime/Justice

32 des 33 personnes arrêtées le 18 novembre au Cap-Haïtien remises en liberté, selon le Parquet de la seconde ville du pays – Radio Kiskeya


ManifestationsUn seul des 33 citoyens appréhendés le 18 novembre dernier par la police au Cap-Haïtien, est encore en détention, a fait savoir le commissaire du gouvernement de la métropole du Nord, Me Jacquelin Tadéus, dans une interview accordée samedi à Radio Kiskeya.

La personne en question dont l’identité n’a pas été révélée, est retenue sous le chef d’accusation d’avoir lancé des pierres contre une patrouille de police. Le chef du Parquet n’apporte aucune précision sur le motif des autres arrestations. via – Radio Kiskeya

.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.