Foreign Policy

Le retrait des troupes uruguayennes d’Haïti doit commencer dans les prochains jours, annonce le président Mujica


uruguay« Si durant dix années nous n’avons pas pu résoudre ces questions, la voie (de la solution) doit être différente », soutient le président uruguayen.

Avant sa visite au Brésil, qui a le commandement militaire de la Minustah, Jose Mujica s’est rendu en début de semaine au Venezuela, ou il a discuté de la même thématique avec son homologue Nicolas Maduro.

On a appris également qu’avant la fin de ce mois, des autorités de l’Uruguay pourraient voyager à Port-au-Prince pour discuter avec la chancellerie haïtienne du retrait de leurs troupes.

Fin octobre 2013, Mujica avait lancé un ultimatum de 90 jours au président Michel Martelly, l’enjoignant à fournir des preuves de son engagement pour la démocratie, s’il ne souhaitait pas voir les soldats uruguayens abandonner la Minustah.

Le chef d’État sud américain n’avait pas hésité a qualifié la situation haïtienne actuelle d’« impasse politique ». via le président Mujica

.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.