Francais

Ranmase: “Les 3.4 mns de dollars de l’Uruguay à Haiti, un don inconditionnel qui n’avait pas besoin d’être budgétisé”, Me Kedlair Augustin Simplweb- informations


jean-moanrd-metellusOn a rarement vu le porte-parole du premier ministre éprouver autant de difficultés à convaincre son monde; pire Me Augustin était visiblement mal à l\’aise pour défendre l\’argument soutenu par l\’équipe gouvernementale sur l\’utilisation de cette assistance accordée par cette nation sud-américaine au pays. Il s\’est éternisé à expliquer que les sénateurs qui avaient indiqué qu\’il s\’agissait d\’un dédommagement pour le jeune Johny Jean violé par les casques bleus uruguayens avaient menti (il fait référence au sénateur Polycarpe en particulier, pas présent à Ranmase)  pour ensuite s\’en prendre au sénateur Steven Benoit qui avait parlé de détournement de fonds.

\”Faux, dit-il, il aurait fallu que l\’argent ait été inséré dans le budget et qu\’il ait eu une utilisation autre que celle pour lequel il avait été voté ou destiné\”. Pressé par Me Danton Léger, le sénateur Benoit et le modérateur de \”qualifier l\’infraction\” (le désordre du ministre des Affaires Étrangères et du premier ministre qui ont pris sur eux-mêmes de \”dispatcher\” l\’argent sans l\’insérer dans le trésor public), Me Kedlair Augustin a parlé de don inconditionnel de l\’Uruguay qui n\’avait pas précisé le domaine dans lequel l\’argent devait être investi et donc, le gouvernement pouvait en disposer à sa guise.

Cette intervention du porte-parole de la primature a provoqué la colère de l\’ancien député Hugues Célestin qui a dénoncé un vol caractérisé de « l\’équipe bandit légal » au pouvoir et l\’ancien parlementaire s\’en est pris à ses collègues de l\’opposition (Me Danton Léger et Steven Benoit) qui avait conseillé plus tôt à Me Augustin de reconnaitre l\’erreur de son gouvernement pour obtenir la clémence du peuple. \”Je suis indigné d\’entendre que ces messieurs peuvent s\’en tirer avec une simple excuse alors qu\’il s\’agissait de l\’argent d\’un peuple qui ne peut manger à sa faim ni envoyer ses enfants à l\’école\” a dit le treès bouillant Hugues Célestin. Mario Dupuy et le porte-parole de la présidence, Lucien Jura avaient essayé très timidement de soutenir l\’argumentaire de Me Kedlair Augustin mais, la tonnerre des protestations de Hugues Célestin les a quelque peu déstabilisés. via Ranmase

.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.