Francais

Haiti Liberte: L’Université Yale confirme la responsabilité de l’ONU.


local de MINISTAHEn dépit de la crise politique aigue qui est en voie de renverser l’ordre des choses, l’épidémie de Choléra importée en Haïti par les soldats de l’Organisation des Nations Unies (ONU) depuis octobre 2010, continue de faire rage à travers le pays. Depuis lors, plus de 8200 Haïtiens sont morts victimes de ce fléau et des centaines de milliers d’autres ont été infectés. Trois ans plus tard, les chercheurs de l’Université Yale aux Etats- Unis confirment la thèse avancée par les experts du Centre de Contrôle et de Prévention des maladies des Etats-Unis en juillet 2011 et celle des chercheurs étasuniens de la Société étasunienne de Microbiologie en août 2011, selon laquelle le choléra a été introduit en Haïti par les occupants de l’ONU de la MINUSTAH. Si tous les chemins mènent à Rome, toutes les études ont conclu que le Choléra mène aux soldats népalais de l’ONU en Haïti.

Qu’il s’agisse de l’étude menée par l’épidémiologiste français ou de deux autres recherches d’experts étasuniens ou de cette dernière en date, toutes ont bel et bien établi la responsabilité de l’ONU dans cette affaire. L’Accord de siège illégal et inconstitutionnel du 9 juillet 2004 signé entre l’ONU et le Premier ministre de facto Gérard Latortue dans le paragraphe 55 établit le principe et l’organe tripartite nécessaire devant trancher tout différend relevant du droit privé. via Haiti Liberte.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.