Crime/Justice

Haïti Progrès | Mort du juge, toujours dans l’impasse


Mardi 06 août 2013, le rapport final de la commission spéciale d’enquête du Sénat de la République composée des sénateurs de l’Ouest, John Joël Joseph et Steven Irvenson Benoit, du sénateur de l’Artibonite, Annick François, du Nord Wetsner Polycarpe et de Pierre Francky Exius ayant pour mission d’investiguer sur les circonstances et les causes de la mort du juge Jean Serge Joseph, magistrat en charge du dossier de corruption présumée entourant la famille présidentielle n’a pas pu être délibéré, faute de quorum. Deux semaines d’enquêtes, pour conclure à la mise en accusation des plus hautes autorités de l’Etat pour «trahison».             La version officielle du rapport final de la commission d’enquête du Sénat sur la mort du Juge Jean Serge Joseph a recommandé la mise en accusation du président de la République, Michel Joseph Martelly, du Premier ministre haïtien, Laurent Salvador Lamothe, du ministre de la Justice, Jean Renel Sanon qui seraient coupables de trahison, entre autres, la révocation suivie d’éventuel procès du doyen du tribunal civil de Port-au-Prince, Raymond Jean Michel pour infidélité et une poursuite judiciaire contre Me Gary Lissade, conseiller du président Martelly, pour complicité (recèlement). De nombreuses personnes dans le cadre de ce dossier ont été auditionnées par la commission dont l’épouse du défunt Rachelle Acelat Joseph, ses amis proches, le doyen du tribunal de première instance de Port-au-Prince Jean Raymond Michel.     via ..:: Haïti Progrès::..

.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.