Francais

Martelly et Lamothe ont menti à la Nation, selon la conclusion du rapport de la Commission Spéciale d’Enquête du Sénat


000frnt-top-pict (1)La Commission a conclu que la réunion a bel et bien eu lieu au cours de laquelle le juge d’Instruction Jean Serge Joseph a été “torturé jusqu’à ce que mort s’en suivit”. C’est pourquoi, la Commission a également recommandé à la Chambre basse de constater également “l’immixtion du chef de l’État, du premier Ministre et du Ministre de la justice dans l’exercice souverain du pouvoir judiciaire aux fins d’obtenir que des décisions de justice soient prises en leur faveur”. En ce sens, a écrit la Commission, « le Chef de l’Etat a trahi en jurant de faire respecter la Constitution et les lois de la République. »

Et le chef de l’Etat, Michel Martelly et le Premier Ministre, Laurent Lamothe ont juré publiquement n’avoir jamais rencontré ni de loin ni de près le juge Jean Serge Joseph. Autant dire que la réunion du 11 juillet 2013 n’est que dans l’imaginaire des gens. C’est comme un conte de fée.  Pourtant, la Commission a rencontré une demi-douzaine d’avocats et de juges, en passant par Me Jean Wilner Morin, Me Samuel Madistin, Me Bernard St Vil, Me Berge O. Surpris, Me Manès Joseph pour aboutir à Mme  Ketly Julien qui travaille pour l’Institut Mobile d’Education Démocratique (IMED). Tous ont répété le même refrain à savoir que le juge Jean Serge Joseph leur a confié avoir rencontré le président Martelly, le chef du gouvernement Laurent Lamothe et le Ministre de la justice, Jean Renel Sanon autour du dossier de justice de la famille présidentielle, au cours d’une réunion le 11 juillet au Cabinet de Me. Garry Lissade. A ce niveau, il incombe au Chef de l’Etat de donner la preuve par quatre qu’il n’était pas présent à une réunion du genre à la date indiquée. On est dans le domaine de la politique où le respect d’une fonction d’Etat s’impose. N’importe quelle haute autorité du pays, si elle se respecte sans salir la fonction présidentielle doit donner la preuve de son emploi du temps ce jour-là. via  Commission Spéciale d’Enquête du Sénatheader-logo2009.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.