Francais

Martelly, sur des sentiers battus… – Radio Kiskeya


martelly_mAu discours se mêlent les actes :

Des pressions contre un magistrat en charge du dossier de corruption présumée de l’épouse et du chef de l’Etat ; à L’Estère (Artibonite), le 17 juillet, la police, aidée des casques bleus de l’ONU, disperse brutalement une manifestation de protestation contre la mort suspecte du juge Jean Serge Joseph. Bilan : 3 morts et plusieurs blessés. Le juge Jean Serge Joseph s’était permis, le 2 juillet, de convoquer les hauts dignitaires du régime dans le cadre du dossier de corruption des membres de la famille présidentielle, dénoncés par le citoyen Enol Florestal, ayant pour avocats, entre autres, Mes Newton St-Juste et André Michel.

 Brutale répression policière d’une manifestation pacifique anti-gouvernementale à Plaisance du Nord (21 juillet) au cours de laquelle des sbires d’un vice-délégué ont ouvert le feu en direction du sénateur anti-Martelly Moïse Jean Charles ; un député pro-gouvernemental révèle un « projet d’attentat » contre la personne du chef de l’Etat par le sénateur de l’opposition et le délégué départemental du Nord, Ardouin Zéphirin qui reste, bizarrement, à son poste. Le chef de l’Etat, théoriquement en danger, s’expose avec désinvolture dans les rues et sur les podiums officiels à Plaisance. via… – Radio Kiskeya

.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.