Francais

Martelly et Lamothe menacés de mise en accusation par le Parlement


La fameuse réunion du 11 juillet tenue entre le juge peu de temps avant sa mort et des membres du pouvoir Exécutif dont le président Michel Joseph Martelly et le Premier Ministre Laurent Lamothe est confirmée par les investigations des membres de cette commission spéciale du Senat de la République. Cette rencontre avec le magistrat instructeur a été formellement démentie par Michel Martelly et Laurent Lamothe ayant affirmé qu’ils n’ont jamais eu l’occasion de côtoyer le juge. Le président de cette commission sénatoriale, François Anick Joseph, affirme que tous les faits entourant le décès du magistrat instructeur ont été reconstitués au prix d’un travail méthodologiquement profond de la commission. Depuis le dépôt d’une plainte pour corruption formulée au cours de l’année 2012 par Me Newton St Juste et Me André Michel à l’encontre de Sophia Martelly, la femme du président et Olivier Martelly, le fils ainé de la famille présidentielle, le juge Jean Serge Joseph a été investi de la mission de placer le mot du droit sur cette affaire. Au cours de la première semaine de juillet sa décision d’ordonner la comparution de certains hauts fonctionnaires du gouvernement à titre de témoins dans cette affaire allait soulever le mécontentement et la colère du président Martelly selon ce qu’ont rapporté  certaines personnalités dont Me Samuel Médiastin à qui le juge aurait fait des confidences avant sa mort. via Martelly et Lamothe

.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.