English

Tout Haiti – Le Parquet de P-au-P défend la prévenue Sophia Martelly au lieu de défendre la société, interjetant appel contre le jugement ordonnant la comparution des témoins à charge


Le Parquet de Port-au-Prince a interjeté appel du jugement historique rendu le 2 juillet 2013 par le Juge Jean Serge Joseph, pour les torts et griefs que lui cause cette décision ordonnant au Président de la République de prendre une ordonnance spéciale aux fins de permettre la comparution des Grands Fonctionnaires de l’Etat : Laurent LAMOTHE, Wilson LALEAU, Thomas JACQUES, Florence DUPERVAL GUILLAUME, Magalie RACINE, Yves Robert JEAN, Pierre Hérold ETIENNE, Pierre Guy LAFONTANT, Guirlène CHARLITE RAYMOND, Ernt Nono Jean Baptiste, Gérard Junior MATTHIEU, Jean Hubert LEBRUN, Charles CASTEL.

Les principaux motifs de ce jugement sont ainsi conçus :

Attendu que dans la présente cause, le témoignage de ces Grands Fonctionnaires de l’Etat s’avère utile pour la manifestation de la vérité, vu que le témoignage est le récit fait à un Juge par un témoin de ce qu’il a appris directement ou par ouï-dire (indirectement) sur les faits à prouver ;

Attendu que la preuve par témoins présente une utilité évidente, vu que les témoins sont les yeux et les oreilles de la Justice, c’est- à- dire des auxiliaires indispensables du service public de la Justice, alors que la tendance actuelle est à la fuite des témoins, situation qui doit être corrigée ; via Tout Haiti

.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.