Crime/Justice

Le Matin – « Desgraff devrait être en prison », dixit JJJ


Desgraff a avoué avoir violé la loi et commis des irrégularités dans sa gestion des fonds de pension des employés des secteurs public et privé en présence de la commission Affaires sociales du Sénat de la République. En absence de Jean Robert Simonise, son bras droit, lors de cette convocation, Bernard Desgraff a pris l’eau tout seul, sous le regard stupéfait d’un Ministre qui semblait tout ignorer du fonctionnement opaque et douteux de cette institution placée sous sa tutelle. Il s’était fait accompagner par son consultant, « détenteur de trois maitrises et d’un doctorat », dont les émoluments s’élèverait à près d’un million de gourdes.

La méthode Desgraff

La gestion de Bernard Desgraff à la tête de l’ONA est poreuse. Son salaire est le plus élevé de la République : 470 mille gourdes par mois presque le double du salaire du chef de l’Etat. Son chef de cabinet Jean Robert Simonise, qu’il appelle publiquement « Simo », se régale avec 300 mille gourdes en poche mensuellement. Le directeur du conseil juridique qui est aussi président d’une firme de consultation pour l’ONA reçoit la rondelette somme de 940 mille gourdes. C’est Desgraff lui-même qui, imperturbable, égrène ces chiffres faramineux en face des pairs conscrits. via Le Matin

.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.