Francais

Tout Haiti – Journalistes bastonnés pour avoir donné une interview à Moise Jean Charles un opposant au régime de Martelly Lamothe


Watson Phanor se repose chez lui. Rentré à Port-au-Prince ce jeudi, le reporter de RFM a confirmé pour le journal avoir été bastonné le mardi gras par des agents de l’USGPN en détachement avec le président Martelly au Cap-Haïtien. « Je me suis effondré en recevant un coup à la nuque d’un agent avant que d’autres ne s’acharnent sur moi à coups de pied au moment où je me dirigeais vers le navire Adriana, non loin du stand présidentiel », a confié Watson Phanor.« J’avais ma carte de presse, ma carte d’accréditation au Parlement, mon magnétophone et le bracelet donnant accès au navire où l’équipe de RFM avait établi ses quartiers», a-t-il dit, ajoutant que ces préposés à la sécurité du président lui ont reproché d’avoir fait un direct avec le sénateur Moïse Jean-Charles. Outre ce direct avec l’ennemi juré du chef de l’Etat, les agents de l’USGPN, selon Watson Phanor, l’ont accusé d’avoir diffusé des informations non fondées quant à la responsabilité de la police dans des bastonnades pendant le défilé carnavalesque. Le journaliste de 25 ans a reçu des soins à bord du navire. – Tout Haiti

.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.